Medusims prépare une nouvelle plateforme d’entraînement médical avec des scénarios sur la prise en charge de la douleur

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La semaine dernière, se tenait à Lille le 18ème congrès de la SFETD (Société Française d’étude et de traitement de la douleur). Pendant trois jours, la société savante a rassemblé un large panel d’acteurs de santé autour d’ateliers et de conférences afin de partager les avancées de la recherche ainsi que les évolutions de la pratique clinique concernant la prise en charge et l’évaluation de la douleur.

 

Plus que jamais, la douleur est au cœur des problématiques de santé publique. Diffusé en octobre dernier, le rapport de l’Académie nationale de médecine rapporte que près de 30% de la population adulte – soit environ 20 millions de français – souffre de douleurs chroniques non soulagées par les traitements antalgiques conventionnels. Ce chiffre alarmant met en exergue toute la complexité de la prise en charge de ces patients douloureux.
Parmi les recommandations émises par l’académie, la formation semble jouer un rôle primordial : via la formation spécialisée transversale (FST) ou via des formations complémentaires. Non exclusives, ces formations s’adressent surtout à tous les soignants : médecins, infirmiers, psychologues, physiothérapeutes, etc.

Fort de ce constat, Medusims développe actuellement une plateforme numérique d’entraînement à la prise en charge de la douleur, à destination des infirmiers, en partenariat avec Praticosanté et la Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD).  Le soignant va pouvoir exercer son raisonnement clinique au travers de diverses situations cliniques : en cancérologie, traumatologie, neurologie et chirurgie. Cette collection initiale permet de mettre en jeu les principales compétences attendues :

• Evaluer de manière quantitative et qualitative la douleur des patients,
• Mettre en place un plan de prise en charge, médicamenteuse et non médicamenteuse,
• Communiquer efficacement avec le patient et son entourage, ainsi qu’avec l’équipe soignante associée.

 

Intéressés ? N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir davantage d’informations en attendant le lancement officiel début 2019 !

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de MEDUSIMS

D'autres articles peuvent vous intéresser