Valeur pédagogique du simulateur numérique Hemosims®HPP : résultats présentés à la SFAR 2014

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le simulateur numérique Hemosims®HPP (hémorragie post-partum) a été présenté lors de l’édition 2014 du congrès de la SFAR (Société Française d’Anesthésie Réanimation) en même temps que les résultats de l’étude portant sur ses apports pédagogiques.

 

Hemosims® HPP est un simulateur numérique pour la formation à la prise en charge de l’hémorragie du post-partum (HPP). L’utilisateur s’occupe en temps réel d’une parturiente qui fait un malaise dans les minutes qui suivent l’accouchement par voies naturelles, et qui présente une hémorragie du post-partum persistante. Cet outil est à destination de l’ensemble des équipes médicales prenant en charge l’HPP, plus particulièrement les anesthésistes-réanimateurs, mais aussi les obstétriciens, sages-femmes, le personnel médical interventionnel et les infirmières.

 

Les retours attendus sont une meilleure prise en charge de l’HPP en milieu médicalisé, une diffusion des bonnes pratiques et une révision engageante de la littérature.

 

Afin de confirmer ces hypothèses, une étude a été menée sur ce jeu sérieux : « Simulation sur mannequin ou simulation informatique (serious game) ? L’exemple de l’hémorragie du post-partum (Hemosims) ». L’équipe en charge de l’étude est composée de médecins, chercheurs et experts en simulation numérique médicale. L’objectif est de comparer les apports pédagogiques de séances de simulation avec mannequins haute-fidélité et celles réalisées avec Hemosims® HPP.

 

Les résultats montraient des scores équivalents pour l’engagement des utilisateurs et l’immersivité des dispositifs. Et le serious game a obtenu des résultats excellents concernant la facilité d’utilisation.

 

En conclusion, les deux dispositifs pédagogiques – mannequin haute-fidélité ou jeu sérieux – permettent d’augmenter les connaissances des utilisateurs, de manière identique. Mais la simulation avec mannequins requiert davantage de moyens humains et de temps.

 

Sources : A. Galland, P. Pasquier et al, Simulation sur mannequin ou simulation informatique (serious game) ? L’exemple de l’hémorragie du post-partum (Hemosims), Annales Françaises d’Anesthésie et de Réanimation, Volume 33, Supplément 2, Page A203, Septembre 2014

 

Pour consulter l’article, cliquez ici.

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de MEDUSIMS

D'autres articles peuvent vous intéresser