Entraînement médical à la SFMP

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les 48èmes journées de la Société Française de Médecine Périnatale du 14 au 16 Novembre ont été l’occasion pour 70 professionnels de santé — sages-femmes, pédiatres, anesthésistes et étudiants — de s’entraîner à la prise en charge de la réanimation néo-natale via Perinatsims, la plateforme d’entraînement sur les urgences obstétricales de Medusims.

 Les deux ateliers d’une heure et demi étaient organisés par le réseau périnatal Perinatmed, et animés conjointement par le Docteur Pittaco, médecin réanimateur pédiatrique SMUR, et le Docteur Fayol, pédiatre coordinatrice du réseau Perinatmed.

Après une familiarisation avec l’outil de simulation médicale numérique, les participants ont pris en charge des nouveaux-nés dans deux scénarios cliniques de réanimation néo-natale, entrecoupés de débriefings et discussions. Comme chaque décision impacte l’état du nouveau-né, les soignants ont ainsi pu s’entraîner au plus du réel et se préparer à réagir au plus vite en respectant les recommandations ; le débriefing final présentait l’écart entre les décisions prises par les utilisateurs et les RPC.

 

Les discussions qui ont suivi la mise en évidence de ces écarts ont été l’occasion pour le Dr. Fayol et le Dr. Pittaco d’éclairer des points précis des recommandations et d’en expliquer les enjeux. Le Dr. Fayol s’est félicitée de la qualité des échanges et de la pertinence des questions que les séances de simulation sur Perinatsims ont suscitées.

 

« Ce sont toujours des gestes d’urgence pour lesquelles il est nécessaire de maitriser l’ordre, la communication entre membres de l’équipe. […] Les dernières recommandations de l’HAS préconisent de faire des formations en salle d’accouchement une fois par an et Perinatsims permettrait de faire un débriefing entre nous en collaboration avec les pédiatres pour toujours se mettre à jour sur nos compétences. » Agnès Haert, sage femme après l’atelier.

 

Ces ateliers ont mis une nouvelle fois en évidence l’intérêt de l’entraînement médical sur simulateur médical numérique pour préparer les professionnels de santé à prendre en charge des situations médicales qu’ils rencontrent rarement dans leur pratique. Et dans le cas d’une réanimation néo-natale, acquérir les réflexes de prise en charge conformes aux RPC est essentiel.

 

www.perinatsims.com

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de MEDUSIMS

D'autres articles peuvent vous intéresser



Sauvetage au Combat

  En 2015, a été déployé le simulateur numérique 3D-SC1® afin de répondre aux problématiques de sauvetage pendant les interventions de soldats au combat. Revenons

Lire plus »